Eh Oh, ça va mieux ?

Est-ce que vraiment les choses s'améliorent ?
Marisol et StéphaneNous, en ce fonction de la cause que nous défendons, on serait tentés de dire que oui... mais aussi que certaines personnes feraient mieux de ne pas s'en vanter.
Parce que cette amélioration s'est produite, c'est vrai, mais qu'elles ont tout fait pour l'empêcher.
Reprenons.
Mais indiquons d'abord clairement sur quelles bases nous raisonnons.
En gros : sur des faits concrets, constatés, établis.
Sur du conjoncturel plutôt que du conjecturel.
Et donc, forcément en amont de l'actualité.
Mais pas trop en amont, quand même : l'année 2015.
Un millésime de victoire pour les amis du vin avec, par la loi, la possibilité désormais ouverte aux professionnels de l'œnotourisme de communiquer sur le contexte de leur offre.
Mais la plus grande jubilation ce fut de voir le nombre de parlementaires échapper aux manipulations du lobby malbouffisant et prêter plutôt l'oreille à la voix du peuple français.
Et le Premier Ministre, et le Président de la République prendre le relais !
Ainsi que certains ministres.
Mais attention  : pas tous !
EH OHPas Mme Touraine... ce qu'on peut comprendre : on ne respire pas impunément un air gravement infecté de miasmes œnophobistes sur son lieu de travail et cela pendant des années.
Mais pas non plus M. Le Foll, Ministre de l'Agriculture, et cela c'est beaucoup plus décevant.
Eh, oh : c'est moche !

Ce qui nous a donné satisfaction en 2015
RegainLa bonne ambiance autour du vin comme exprimé plus haut.

Du coup, une baisse du nombre d'abstèmes et un début de stabilisation de celui des consommateurs réguliers.

Du coup, une amélioration du moral des français :  http://www.ladepeche.fr/article/2015/09/27/2185718-le-moral-des-francais-au-plus-haut-depuis-huit-ans.html.
Du coup, une baisse de la consommation d'anxiolytiques :  http://www.doctissimo.fr/medicaments/news/anxiolytiques-une-baisse-de-la-consommation-constatee-en-2015.
Et de bonnes nouvelles concernant les exportations : http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/02/10/embargo-12h-les-exportateurs-de-vins-et-spiritueux-francais-peuvent-sabrer-le-champagne_4862689_3234.html.

Un peu de prévisionnel quand même
Ces bonnes nouvelles pourraient être confirmées dans l'avenir, compte tenu de tendances corrélatives qui nous enchantent.
Voir article et tableau ci-dessous.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/01/22/la-consommation-de-vin-va-continuer-de-grimper-dans-le-monde_4560944_3234.html

Graphique Coca