Utilisable

Exceptionnellement, envisageons comme valables les chiffres produits par nos adversaires
Prenons le document dont nous parlons souvent ces temps-ci, la dernière production de M. Kopp : http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/epfxpkvc.pdf.
Voici ce qu'on trouve en bas de la page 25 :
«La part des décès attribuable à l’alcool est la plus importante parmi les 15-34 ans (22  %)  ; elle décroît parmi les 35-64 ans (18  %) pour tomber à 7  % chez les personnes âgées de 65  ans et plus.»
Traduisons en graphique :

FullSizeRender (3)

Et maintenant, voyons la part des consommateurs réguliers de vin par tranche d'âge :consommation-vin-age

Pas tout à fait inversement proportionnel... mais pas loin !

Utilisable, non ?

.