Bonnes nouvelles !

Nous interrompons notre série "Amalgame et liberté d'expression" tout juste commencée pour porter à la connaissance de nos lecteurs une bonne nouvelle et une évolution intéressante.

D'abord la bonne nouvelle.
Elle est consécutive à la visite du pavillon des vins par le Président de la République et cela dans cadre du Salon de l'Agriculture :  http://www.vitisphere.com/breve-72321-tweet.html.

Des propos qui nous permettent d'espérer que seront dejouées une fois de plus les manoeuvres à l'encontre desquelles notre action s'exerce de manière continue depuis des années.

Et il n'est pas négligeable le fait que François Hollande  ait assumé sans complexe de boire du vin devant les cameras... et non seulement d'en humer ! Voir de la 20° à la 30° seconde :  http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-hollande/video-salon-de-l-agriculture-visite-bon-enfant-mais-politique-pour-francois-hollande_831007.html.

Nous étions en effet inquiets à ce sujet depuis un passé récent.
Voir notre 1° "article lié" en bas de page.

Intéressante aussi la récente évolution de Madame Christelle Ballestrero, laquelle il y a quelques jours, dans le cadre de l'émission Télématin sur France 2, parlait d'une nouvelle étude mettant en évidence le lien entre surpoids et risque de cancer :  http://www.france2.fr/emissions/telematin/sante/cancer-et-surpoids-les-femmes-plus-a-risque-que-les-hommes_303049.

Or, chacun le sait, les défenseurs du vin ont été amenés à considérer Madame Ballestrero comme une adversaire, cela depuis belle lurette, et à commenter régulièrement ses affirmations. Exemple :
http://www.showviniste.fr/vinologie/vin-et-sante-la-fin-du-mythe-par-christelle-ballestraro-votre-coach-forme-dans-le-magazine-femina/.

Il ne lui reste de plus qu'à faire le lien entre surpoids et malbouffe, plus particulièrement boissons comportant des sucres ajoutés (sodas), pour en arriver à la conclusion que donnait déjà le World Cancer Research Fund en 2007 : "boisson alcoolisée à limiter, boisson sucrée à éviter".
Et il ne reste plus au législateur qu'à en tirer les conséquences tant au plan fiscal que communicationnel.
En établissant une hiérarchie cohérente avec les études internationales... et non plus avec les rapports que lui présentent régulièrement les réseaux franciliens.
Rapports dont nous avons démontré maintes fois ici même l'incongruité et la partialité.
Et qui, invariablement et étrangement, sont utilisées pour appuyer une proposition chère à certaines associations toujours avides de financement... et conforme à l'objectif affiché du directeur général d'un grand groupe de spiritueux.
À forte connotation anisée : voir 2° "article lié".

Articles liés :
1-
http://honneurduvin.vitisphere4.vitisphere.com/converti/
2-
http://www.honneurduvin.com/au-senat-intervention-anisee/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de protection *